Les principaux musées de Paris



A chacun son musée ! Tout le génie des artistes, plus ou moins célèbres, est rassemblé à Paris. Art contemporain, de l'Antiquité, du monde entier, peintures, scupltures, objets précieux,... Voici un aperçu des musées parisiens les plus connus pour vous guider dans vos visites.

Le Centre Pompidou


 En 1969, Georges Pompidou, alors Président de la République, décide de créer un espace culturel qui allie bibliothèque et musée d’Art, à l’instar de New-York qui voile la place artistique parisienne reconnue mondialement depuis des années.
« Je voudrais passionnément, expliqua-t-il, que Paris possède un centre culturel comme on a cherché à en créer aux États-Unis avec un succès jusqu’ici inégal, qui soit à la fois un musée et un centre de création, où les arts plastiques voisineraient avec la musique, le cinéma, les livres, la recherche audiovisuelle, etc. Le musée ne peut être que d’art moderne, puisque nous avons le Louvre. La création, évidemment, serait moderne et évoluerait sans cesse. La bibliothèque attirerait des milliers de lecteurs qui du même coup seraient mis en contact avec les arts. »

C’est ainsi que naquit le Centre national d’art et de culture Georges Pompidou, appelé plus communément Centre Pompidou ou Centre Beaubourg.
Le projet retenu est celui des architectes Renzo Piano et Richard Rogers.
L’établissement est inauguré en 1977. Son architecture ultra contemporaine très « high-tech », dans un quartier historique de Paris, suscite une forte polémique mais les architectes se défendent et déclarent « avoir voulu démolir l'image d'un bâtiment culturel qui fait peur. C'est le rêve d'un rapport extraordinairement libre entre l'art et les gens, où l'on respire la ville en même temps ». 

Ce haut-lieu de culture abrite diverses structures réunissant ainsi sous un même toit de multiples arts : la bibliothèque, le Musée National d’Art Moderne, des galeries d'expositions, des salles de cinéma, de spectacle, de concert et un centre de recherche de musique contemporaine.

Infos pratiques :
Quartier : Châtelet, Les halles, Rambuteau, 3ème arrondissement
Tél : +33 (0)1 44 78 12 33
Public handicapé : +33 (0)1 44 78 16 73
Accès :
Métro Rambuteau, Hôtel de Ville, Châtelet
RER : Châtelet - Les Halles
Bus : 21, 29, 38, 47, 58, 69, 70, 72, 74, 75, 76, 81, 85, 96

Si vous souhaitez en savoir plus, veuillez cliquer ici.


La Cité de la Villette


Initiée par le Président Valéry Giscard d’Estaing, la Cité de la villette a été inaugurée en 1986 par François Mitterrand.
Véritable « géante futuriste » faite de parois de verre et d’acier et toute entourée d’eau, la Cité de la Villette abrite mille activités destinées à diffuser les connaissances scientifiques et techniques auprès d’un public jeune et moins jeune et de « susciter l'intérêt des citoyens pour les enjeux de société liés à la science, à la recherche et à l'industrie ».
 La visite se révèle instructive, ludique et très diversifiée ! En effet, la Cité comprend diverses structures dont :

  • Explora qui propose des expositions permanentes sur les mathématiques, l'image, les sons, les jeux de lumière, l'espace, l'océan, l'énergie, l'automobile, les roches et volcans, étoiles et galaxies, etc
  • La Bibliothèque des sciences et de l'industrie
  • La Cité des enfants (2 à 12 ans)
  • L'Auditorium
  • La Géode : salle de cinéma construite par l’architecte Adrien Fainsilber et l'ingénieur Gérard Chamayou
  • Le Carrefour numérique : espace d’autoformation, rencontres avec des professionnels, débats sur la culture numérique,…
  • La Cité des métiers : lieu d’information sur l'emploi, les formations, les métiers
  • La Cité de la santé : espace d'information et de conseils sur tout ce qui concerne la santé
  • L'aquarium


Infos pratiques :
Quartier : Porte de la villette, parc de la villette, 19ème arrondissement
Accès :
Ligne 7, station Porte de la Villette
Autobus : 75, 139, 150, 152, PC1 et PC2, station "Porte de la Villette"
Le musée est ouvert de mardi au samedi de 10h à 18h, le dimanche de 10h à 19h et fermé le lundi.
Entrée payante.

Si vous souhaitez en savoir plus, veuillez cliquer ici.


Le Musée d'Orsay


 D’abord palais inauguré lors de l’exposition universelle de 1900, puis hôtel et gare, le monument original de l’architecte Victor Laloux a été classé monument historique depuis 1978, et reconfiguré pour devenir le musée d’Orsay, inauguré en 1986.
Le musée d’Orsay est un musée national qui présente des œuvres de 1848 à 1914 dans diverses disciplines : peinture, sculpture, arts décoratifs, photographie et architecture. On peut notamment citer l’ « Olympia » de Manet, la « Petite danseuse âgée de quatorze ans » de Degas ou « Le bal au moulin de la galette » d’Auguste Renoir.
Parmi les différentes collections du musée, celle dédiée à l’Impressionnisme est l’une des plus riches et des plus connues.


Un auditorium accueille des concerts, films, pièces de théâtre, conférences et spectacles.

Infos pratiques :
Quartier : 7ème arrondissement, Solférino, rive gauche de la Seine
Accès : stations de métro Solférino ou Musée d’Orsay
Entrée payante.

Si vous souhaitez avoir plus d’informations, veuillez cliquer ici.





Le Quai Branly


Le musée du quai Branly ou musée des arts et civilisations d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et des Amériques a été inauguré en juin 2006. Ce projet a été porté par Jacques Chirac, passionné des arts premiers, lors de son mandat présidentiel, et le bâtiment a été réalisé par l’architecte Jean Nouvel.
Sous la triple tutelle des Ministères de la Culture et de la Communication, de la Recherche et de l'Education Nationale, ce musée regroupe les collections du musée national des arts d'Afrique et d'Océanie et celles du laboratoire d'ethnologie du musée de l'Homme, avec l’objectif de développer les missions scientifiques de ces deux musées.
L’immeuble qui occupe une surface de 40000 m² est recouvert d’un mur végétal de 800m² conçu par Patrick Blanc. L’ensemble comprend également un jardin de 1,8 hectare conçu par l’architecte-paysagiste Gilles Clément, composé de sentiers, petites collines, chemins dallés de pierres de torrents, bassins propices à la méditation et à la rêverie et séparés de la circulation du quai Branly par un mur de verre.

Le musée se divise en quatre bâtiments :

  • le musée proprement dit qui présente des œuvres sur les arts et cultures d’Afrique, d’Asie et d’Océanie, comprend également un auditorium, des salles de cours, une salle de lecture (2500 ouvrages), un espace d'exposition temporaire, un restaurant ;
  • le bâtiment Université comprenant une librairie, des bureaux et des ateliers ;
  • le bâtiment Branly qui comprend l'administration du site sur cinq niveaux ;
  • l'auvent, qui comprend la médiathèque et les réserves.


Une longue rampe sinueuse de faible pente conduit les visiteurs de la petite entrée du site jusqu'aux collections plongées dans la pénombre. Les œuvres sont très diversifiées, tant dans les supports que dans leur origine géographique et temporelle : archéologie, sculpture, peinture, photographie, textiles, orfèvrerie, armes, manuscrits, céramique, objets du culte, lithographies, instruments, tapis, gravures, iconographie, outils, parures,… datant du paléolithique à aujourd’hui.

Infos pratiques :
Quartier : 7ème arrondissement, quai Branly
Accès :
Métro : Iéna / Alma-Marceau (ligne 9), Pont de l’Alma (RER C), Bir Hakeim (ligne 6)
Bus : ligne 42 arrêt Tour Eiffel ; lignes 63, 80, 92 : arrêt Bosquet-Rapp ; ligne 72 : arrêt musée d’art moderne – Palais de Tokyo 
Navette fluviale : arrêt Tour Eiffel (batobus, bateaux parisiens et vedettes de Paris).

Si vous souhaitez avoir plus d’informations, veuillez cliquer ici.


Le Musée du Louvre


Le musée du Louvre est le plus grand de France et l’un des plus importants et des plus connus du monde. Riche de ses collections, il l’est aussi de son histoire et de son architecture monumentale.
Château fort érigé par le roi Philippe-Auguste en 1190, le Louvre sera démoli, agrandi, reconstruit au cours des siècles mais c’est François 1er, en 1546, qui en fait une résidence luxueuse. En 1594, Henri IV décide de réunir le palais du Louvre et le palais des Tuileries. La célèbre cour carrée est édifiée sous le règne de Louis XIII et Louis XIV.
De 1750 à 1785 s’y tient une exposition temporaire des plus beaux tableaux de la collection royale qui remporte un énorme succès et l’idée d’en faire un musée permanent germe…
Sous l'Empire, le Louvre prend le nom de musée Napoléon. Dominique-Vivant Denon en est le premier directeur et en fait l’un des plus grands musées du monde. D'autres transformations importantes ont lieu sous Napoléon III.
Sous le premier mandat de François Mitterrand en tant que président de la République, d’importants travaux sont décidés et réalisés sous la direction de Ieoh Ming Pei, architecte d'origine chinoise et de nationalité américaine : le musée est réaménagé et agrandi, et l’architecte laisse son empreinte par la construction d'une nouvelle entrée en forme de pyramide, qui transforme l'aspect extérieur du musée.

Le musée du Louvre est l'un des plus grands musées du monde depuis deux siècles et compte diverses collections d’œuvres d’art provenant de civilisations, de cultures et d’époques variées. Les 35000 œuvres exposées dans 60600 m² sont réparties en 8 départements : Antiquités orientales, égyptiennes, grecques, étrusques et romaines, peintures, sculptures, objets d'art, arts de l'Islam et arts graphiques du Moyen Age jusqu'à 1848.
Parmi les œuvres les plus connues abritées par le Louvre, on peut citer « la Joconde » de Léonard de Vinci, « La Victoire de Samothrace », célèbre statue acéphale aux grandes ailes déployées et la « Vénus de Milo », sculptures grecques des plus recherchées, ou le « Scribe accroupi » de l’Egypte Ancienne. Les jardins des Tuileries et du Carrousel ont été rattachés au Louvre en 2005 et forment un véritable théâtre de verdure autour du Louvre.

Infos pratiques :
Quartier : 1er arrondissement, rue de Rivoli, Hôtel de ville, Concorde, Palais-Royal, Tuileries
L’accès au musée est payant mais la visite des jardins est gratuite.
Accès :
Par métro : station Palais-Royal/musée du Louvre
Par bus : bus n° 21,24,27,39,48,68,69,72,81,95
Paris l'Open Tour : arrêt face à la pyramide
Par Batobus : Escale Louvre, quai François Mitterrand

Si vous souhaitez avoir plus d’informations, veuillez cliquer ici.